Calendrier

« Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Do

DoUn blog en douceur, pour rêver et réfléchir à la vie... C'est une des sections de mon site Bonjour chez Do. Aucun texte n'est de moi ni ne m'appartient aussi, si vous désirez les publier dans votre site ou blog, respectez la signature des textes en la mentionnant.

Blog

Catégories

Derniers billets



Je vous invite à
télécharger gratuitement
le e-book de David Komsi
Pouvoir de l'attraction
Code de recommandation : ef7399df

Couv-attraction-little-resize.gif

 
Ce livre permet de bien comprendre à quel point nos pensées sont créatrices de notre vie.

Par la suite, si vous le désirez, vous pourrez acquérir le cours audio Réussir (moins de 40 euros / 60 $) qui permet de comprendre et déconnecter nos croyances de manque, de non-mérite et qui aide à penser positivement afin d'attirer ce qu'on désire dans notre vie.

Si vous achetez ce cours, vous pourrez même l'offrir à vos contacts et, ainsi, recevoir des revenus intéressants en vente multi-niveaux.

Ce cours a été la bougie d'allumage qui m'a permise de décider de réussir, une bonne fois pour toutes, afin de dépasser le fait que je n'attirais que «juste assez» dans ma vie, sans arriver à dépasser des croyances bien ancrées en moi. Je vous le recommande donc chaleureusement.

--------------------------------

Téléchargez gratuitement le livre

Les 7 clés du bonheur (PDF)
et vous découvrirez les 7 clés essentielles pour créer le bonheur dans votre vie.
Un livre qui peut transformer votre vie.

undefined



Les derniers articles
publiés dans mes blogs :




Boutique pour réussir sa vie


Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

L'histoire du charpentier

Par Do :: 05/06/2007 à 17:41 :: Belles histoires

Je connais un charpentier qui, fatigué de travailler, avisa son employeur - l'entrepreneur en construction le plus réputé de sa ville - qu'il prenait sa retraite.  Surpris, il fut réellement désolé de voir son meilleur travailleur le quitter.  Mais parce qu'il avait un important retard dans ses commandes - toutes très importantes - il lui demanda de bien vouloir lui accorder la faveur de compléter une dernière maison.  À contrecoeur, l'homme accepta.  Mais, il devint très vite évident à son équipe qu'il n'avait plus le coeur à l'ouvrage.
 
Bientôt, ils se mit à "couper les coins ronds", produisant un travail de piètre qualité.  C'était une bien triste façon pour le charpentier de terminer sa carrière!

Lorsqu'ils eurent complétés la maison, le patron vint l'inspecter.  Mais, au  lieu de l'examiner, il rassembla les hommes et solennellement remis les clés au charpentier, lui disant:  " Depuis que tu es à mon service, tu n'as cessé de travailler fort et je veux que tu saches combien je l'apprécie. Cette maison t'appartient... un cadeau pour m'avoir toujours donné le meilleur de toi."

Immédiatement, l'homme étonné eut honte de lui.  S'il avait su qu'il construisait sa propre maison, il se serait assuré que tout était parfait. Au lieu de cela, il en connaissait tous les défauts. Pire encore, il savait qu'il s'était dupé lui-même et qu'il avait, indirectement, trompé son employeur et son équipe.  Maintenant, il aurait à vivre dans une maison mal bâtie, à moins qu'il n'investisse beaucoup de temps, d'argent et d'efforts à corriger les erreurs qui découlaient de sa déplorable attitude.

Avec tristesse, il se souvint des mots de son mentor, ce vieux professionnel qui lui avait tout enseigné: "Le travail, c'est moins ce que tu fais et plus qui tu deviens ce faisant.  Fais de ton mieux et tu sera le meilleur."  Il pensa à la fierté qu'il ressentait à chaque fois qu'il s'appliquait et réalisait que - peu importe pour qui il bâtissait une maison - il créait réellement un "espace intérieur" qu'il pouvait ensuite habiter.

Il remercia son patron pour sa générosité et, comme il le raccompagnait à son camion, lui proposa de demeurer encore quelques mois pour l'aider à compléter son carnet de commandes.  Puis, il l'invita à venir le visiter à sa nouvelle maison à la fin de sa dernière journée de travail.  Son patron accepta avec joie.  Durant les mois qui suivirent, vous imaginerez bien que mon ami le charpentier construisit les plus belles maisons de sa carrière.
 
De plus, pour en être fier, il répara sa propre maison  fier dans ses temps libres.

C'est ainsi pour chacun de nous:  "comment" nous travaillons "est" ce que nous devenons.  Si nous bâtissons notre carrière et notre vie avec nonchalance, réagissant au lieu d'agir en fonction des circonstances, tolérant le stress plutôt que de s'y adresser en corrigeant ses causes, nous nous satisfaisons d'être beaucoup moins que nous le sommes réellement. Que laisserons-nous alors derrière nous sinon de la médiocrité?

D'être négligents dans ce que nous faisons nous prive de notre potentiel et de la joie qui résulte de ce que nous accomplissons. Nous ne pouvons ressentir de fierté sans donner le meilleur de nous-mêmes.  Si nous n'investissons pas nos efforts dans notre travail, nous expérimenterons notre carrière comme si nous vivions dans une maison de piètre qualité.

Nous devrions nous voir comme le charpentier de notre vie et imaginer son travail comme si nous bâtissions notre propre maison.  Nous devrions la construire avec sagesse car ce sera le seul endroit où nous habiterons.  Et même si nous vivions qu'un seul jour dans notre maison, cette journée ne mérite-t-elle pas tous nos efforts?  Cela seul peut nous remplir d'une fierté qui nous accompagnera le restant de nos jours.

Cet "espace intérieur" où nous passerons nos demains résulte de notre attitude, de nos choix et des efforts que nous mettons à construire aujourd'hui.  
 
Bâtissez vous une belle journée!

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Belles histoires, poèmes et pensées - Blog créé avec ZeBlog