Calendrier

« Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Do

DoUn blog en douceur, pour rêver et réfléchir à la vie... C'est une des sections de mon site Bonjour chez Do. Aucun texte n'est de moi ni ne m'appartient aussi, si vous désirez les publier dans votre site ou blog, respectez la signature des textes en la mentionnant.

Blog

Catégories

Derniers billets



Je vous invite à
télécharger gratuitement
le e-book de David Komsi
Pouvoir de l'attraction
Code de recommandation : ef7399df

Couv-attraction-little-resize.gif

 
Ce livre permet de bien comprendre à quel point nos pensées sont créatrices de notre vie.

Par la suite, si vous le désirez, vous pourrez acquérir le cours audio Réussir (moins de 40 euros / 60 $) qui permet de comprendre et déconnecter nos croyances de manque, de non-mérite et qui aide à penser positivement afin d'attirer ce qu'on désire dans notre vie.

Si vous achetez ce cours, vous pourrez même l'offrir à vos contacts et, ainsi, recevoir des revenus intéressants en vente multi-niveaux.

Ce cours a été la bougie d'allumage qui m'a permise de décider de réussir, une bonne fois pour toutes, afin de dépasser le fait que je n'attirais que «juste assez» dans ma vie, sans arriver à dépasser des croyances bien ancrées en moi. Je vous le recommande donc chaleureusement.

--------------------------------

Téléchargez gratuitement le livre

Les 7 clés du bonheur (PDF)
et vous découvrirez les 7 clés essentielles pour créer le bonheur dans votre vie.
Un livre qui peut transformer votre vie.

undefined



Les derniers articles
publiés dans mes blogs :




Boutique pour réussir sa vie


Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Pensées chinoises

Par Do :: 04/06/2007 à 19:14 :: Pensees

Che King
Livre de poésies, de Confucius, recueil paru du 16e au 6e siècle av. J.C.

  • La vertu est légère comme un poil mais rares sont ceux qui peuvent la soulever.

  • Un homme habile élève des remparts. Une femme gabile détruit des remparts.

  • Ne rougissez pas d'une erreur, vous commettriez une faute.

  • Soignez le commencement, pensez à la fin. La fin viendra sans fatigue. Si vous oubliez le but, vous succomberez avant la fin.

  • La pratique de la vertu repose le coeur et le rend chaque jour meilleur. L'hypocrisie le fatigue et le rend chaque jour plus sot.

 

Lao Tseu (570-490 av. J.C.)
Contemporain de Confucius et de Bouddha, Lao Tseu est sûrement le personnage le plus mythique du taoïsme. Il est considéré comme le père fondateur du taoïsme. "Lao" et "Tseu" signifient respectivement "vieux" et "nourrisson". La légende raconte que, dès sa naissance, le personnage avait tellement réfléchi que ses cheveux en étaient devenus tout blanc. Il vécut environ 600 ans avant Jésus Christ dans la province actuelle du Honan où il occupait la charge d'archiviste à la Cour impériale. Lorsque la situation politique s'aggrava, Lao Tseu dut se retirer. Lorsqu'il fut parvenu à la frontière, à la passe de Han Kou, monté sur un boeuf noir, le garde-frontière Yin Hi lui aurait demandé quelque chose d'écrit. Sur ce, il aurait couché par écrit le "Tao Te King", qui comporte 5000 caractères chinois et le lui aurait laissé. Source

  • La Voie du Ciel, c'est :
    Vaincre sans lutter.
    Convaincre sans parler.
    Faire venir sans appeler.
    Réaliser dans la sérénité.

  • Quand on a réglé un grand différends, il reste toujours quelques griefs et la paix ne peut être rétablie que par la bonté.

  • Le sage est méthodique mais pas tranchant; intègre mais pas blessant; droit mais pas absolu; lumineux mais pas éblouissant.

  • Le sage, sans jamais faire de grandes actions, accomplit de grandes choses.

  • Le sage s'instruit sans étudier, en observant les fautes des autres.

  • Savoir que l'on ne sait pas est d'un esprit supérieur. Ne pas savoir et croire que l'on sait est une faute. Savoir que c'est une faute empêche d'y tomber.

  • Celui qui parle trop et raffine sur tout ne connaîtra jamais la paix.

  • Rendre le bien pour bien et bien pour le mal, c'est la bonté efficace.
    Être sincère avec ceux qui sont sincères et avec ceux qui ne le sont pas, c'est la sincérité efficace.

  • Pour une intelligence subtile, ;a souplesse et la faiblesse viennent à bout de la dureté et de la force.

  • Dans la simplicité absolue, il n'y a point de désirs. L'absence de désirs, c'est la paix.

  • Sans franchir sa porte, on peut connaître le monde. Sans regarder par la fenêtre, on peut voir la Voie du Ciel.

  • Toute noblesse vient de l'humilité. La grandeur vient de l'abaissement.

  • Connaître les autres, c'est la sagesse. Se connaître soi-même, c'est la sagesse supérieure.

  • Savoir se contenter de ce que l'on a, c'est être riche.

 

Confucius (551-479 av. J.C.)

  • Le sage attend tout de lui-même. Le vulgaire attend tout des autres.

  • Être humain, c'est aimer les hommes. être sage, c'est les connaître.

  • Le sage respecte tout. Avant tout, il se respecte lui-même.

  • L'homme parfait parle peu.

  • Le fonctionnaire doit penser d'abord à son service, ensuite à ses appointements.

  • Entre hommes polis et sincères, il n'y a pas de classe.

  • Seuls les grands esprits et les sots ne changent jamais.

  • Pour bien gouverner un état, il faut éloigner les beaux parleurs. Ils sont dangereux.

  • L'homme qui sait n'hésite pas.

  • Le sage est ferme, il n'est pas obstiné.

  • Celui dont la pensée ne va pas loin verra les ennuis de près.

 

Tchouang Tseu († en 320 av. J.C.)
Originaire de la ville de Mong dans l'état de Song, il avait été fonctionnaire d'une manufacture de laque. Ayant méprisé toute fonction publique, il vécut dans l'obscurité qu'il avait voulue, et ne suivit que l'élan de son coeur. L'oeuvre de Tchouang Tseu est un pilier du Taoïsme, elle est considérée comme l'une des plus riche et des plus complexe que nous ait léguée la Chine. Source

  • Dans l'abstrait, le sage se tient en repos et ne disserte pas. Dans le concret, il considère mais ne juge pas.

  • Ceux qui savent ne parlent pas. Ceux qui parlent ne savent pas. Le saeg enseigne par ses actes, non par ses paroles.

  • Les hommes connaissent tous l'utilité d'être utile, mais aucun ne connaît l'utilité d'être inutile.

 

Mong Tseu (372-289 av. J.C.)

  • Le bonheur et le malheur ne viennent que de nous-mêmes.

  • Celui qui a vu le fond de son coeur connaît sa nature. Celui qui connaît sa nature connaît le Ciel.

  • Grand est celui qui n'a pas perdu son coeur d'enfant.

 

Wang Yang Ming (1472-1528)
Mandarin philosophe, homme d’action et réformateur, ayant vécu sous la dynastie Ming.

  • La conscience, cest la voix du Ciel dans notre coeur.

  • Ma conscience est mon seul maître.

  • De toutes les pensées, la conscience discerne les bonnes et les mauvaises.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Belles histoires, poèmes et pensées - Blog créé avec ZeBlog